Le Cota intervient en synergie avec d'autres acteurs du changement social.

Nos partenaires et commanditaires

Dynamiques de citoyenneté
nos projets et missions

Suivre et évaluer

Projet « Un logement digne pour toutes et tous ! » – Phase 2 : amélioration des conditions de logement et mobilisation citoyenne dans les quartiers précaires d’Antananarivo (Madagascar)

La Fondation Abbé Pierre (FAP), l’Association Fonenana Mendrika (AFM) et le Cota, en lien avec 8 autres structures, forment un partenariat pour l’exécution de ce projet, réalisé sous la maîtrise d’ouvrage de la Fondation Abbé Pierre et sous la maîtrise d’œuvre de l’AFM.
Le projet vise à accompagner 900 ménages des quartiers précaires des 1er et 4ème arrondissements d’Antananarivo sur des opérations d’amélioration de leur cadre de vie, et à sensibiliser 15 000 personnes issues de ces quartiers, de la société civile, des associations partenaires et des instances administratives locales, aux enjeux d’un habitat digne et décent.
Le Cota appuiera la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation tridimensionnel, orienté changement, performance et suivi organisationnel, supervisera son animation et garantira son bon fonctionnement. Les activités suivantes seront déployées : atelier d’élaboration du cadre global de suivi-évaluation, atelier d’élaboration des outils afférents, suivi perlé pour l’appropriation du dispositif, revue à mi-parcours et revue finale.

Juillet 2021 à Juillet 2024

évaluer

Ingénieurs sans frontières – Étude d’impact du projet d’ECSI en direction des élèves et jeunes ingénieurs actif (2013 – 2022)

Cette étude vise à analyser en profondeur l’impact des actions d’éducation à la citoyenneté menées par ISF entre 2013 et 2022. Elle sera conduite entre juillet 2021 et juin 2022.

Former

Cercle des ONGD du Luxembourg – Appui à l’élaboration d’un dispositif de suivi-évaluation

Cette mission consiste à appuyer le Cercle des ONGD dans la refonte de ses pratiques de suivi-évaluation en 3 temps :

  • Formation aux finalités et méthodes de suivi-évaluation ;
  • Etat des lieux/mapping des pratiques actuelles ;
  • Définition d’un système de suivi rationalisé, simplifié et cohérent.

Avril à octobre 2021

Expérimenter et Connaître

Projet européen en consortium MERGING – Housing for immigrants and community integration in Europe and beyond : strategies, policies, dwellings and governance

Le projet MERGING est une étude interdisciplinaire sur l’intégration des migrants à travers des initiatives de logement participatives.

Le projet rassemble 7 disciplines, déployées par 10 partenaires, pour tester une approche innovante visant à faciliter et à assurer la durabilité du processus d’intégration des personnes migrantes.

MERGING vise ainsi à examiner les connaissances existantes, les politiques d’intégration et les initiatives aux niveaux macro (politiques migratoires de l’UE), méso (systèmes économiques et sociaux régionaux) et micro (pratiques individuelles), dans lesquelles le logement occupe une place prépondérante. Cela doit permettre d’étudier la faisabilité de projets pilotes qui seront ensuite mis en oeuvre dans 3 régions européennes.

Pour assurer le succès et la pérennité du projet, les personnes migrantes, les hôtes, les bénévoles, les ONG, les entreprises, les citoyens seront impliqués dans la construction (ou la rénovation) de logements. L’approche innovante et multiméthodes (entretiens individuelles, groupes de discussion, analyses politiques, analyse de données quantitatives et recherche-action participative) doit contribuer à fournir des analyses approfondies sur :

1) Les effets à long terme des initiatives de logement participatives ;

2) Les facteurs favorisant ou entravant les processus d’intégration des personnes migrantes et l’accès aux droits civiques dans les communautés locales ;

3) La manière dont diverses parties prenantes peuvent soutenir les personnes migrantes en renforçant leur intégration socio-économique grâce à des initiatives participatives (notamment celles liées au logement).

MERGING contribuera largement aux études d’intégration (empiriquement, méthodologiquement et conceptuellement), grâce à son approche centrée sur les lieux et les personnes migrantes. Le projet leur offre des avantages directs et produira des recommandations politiques fondées sur des données probantes, qui aideront à promouvoir l’innovation politique et pratique dans le domaine de l’intégration des personnes migrantes en Europe.

Ce projet sera mise en oeuvre de janvier 2021 à décembre 2023 avec les partenaires suivants :

  • Université Jean Moulin Lyon 3 (UJML) – France
  • Lyon Ingénierie Projets (LIP) – France
  • Quatorze – France
  • Université Rennes 1 (Arènes) – France
  • Università di Bologna (UNIBO) – Italie
  • Universitat de València (UVEG) – Espagne
  • Université de Gotenburg (UGOT) – Suède
  • Université de Malmö (MAU) – Suède
  • Social Business Earth (SBE) – Suisse
  • Collectif d’Echanges pour la Technologie Appropriée (COTA) – Belgique
Planifier

Cercle des ONGD du Luxembourg – Appui à la planification stratégique et opérationnelle

Cet appui présente les objectifs suivants :

  • Clarifier les orientations du plan pluriannuel 2019 – 2022 du Cercle (résultats de long et moyen terme) ;
  • Décliner une planification opérationnelle annuelle pour 2021 qui contribue de manière claire au plan pluriannuel révisé ;
  • Renforcer la prise en compte des attentes des membres du Cercle et des recommandations issues de l’évaluation externe réalisée en 2019 dans la planification pluriannuelle et annuelle.

Janvier à février 2021

Former

Fondation Abbé Pierre – Appui au renforcement du partenaire malgache AFM

En vue de la phase 2 du projet « Un logement digne pour tous », appuyé par la Fondation Abbé Pierre et déployé à Madagascar, le Cota accompagne le partenaire local de la Fondation, l’AFM, sur 3 points clés :

  • La composition de son équipe opérationnelle et de ses organes de gouvernance ;
  • La définition de son projet associatif ;
  • L’élaboration d’un diagnostic organisationnel prospectif.

L’objectif est que l’organisation soit la plus renforcée et structurée possible au démarrage de la phase 2 du projet, prévu en juillet 2021.

Janvier à juin 2021

évaluer

Le partenariat – Évaluation externe du centre Gaïa

Cette évaluation présente les objectifs suivants :

  • Réaliser un bilan qualitatif et quantitatif des trois années d’activités du programme ;
  • Vérifier l’adéquation entre les objectifs initiaux du programme et les activités mises en place ;
  • Mesurer le niveau de réalisation et la pertinence des actions ;
  • Analyser la logique d’intervention du Centre Gaïa et questionner la cohérence globale du programme d’éducation.

Avril à octobre 2020

Planifier

Geomoun – Appui à l’élaboration du programme DGD 2022 – 2026

Cet appui vise notamment à :

  • Assurer une bonne utilisation des outils de planification requis (cadre logique, théorie du changement) ;
  • Assurer une bonne cohérence dans les interventions proposées ;
  • Structurer un système de suivi-évaluation efficace pour le projet à venir.

Novembre 2020 à juin 2021

Former

Comité pour une paix juste au Proche Orient – Formation en gestion de projets

Cette formation de deux jours vise à accompagner le Comité dans l’amélioration de ses pratiques de gestion de projet d’éducation au développement, notamment en termes de formulation d’indicateurs et de suivi-évaluation.

Octobre 2020

Former

Geomoun – Formation aux approches orientées changement

Dans le cadre de cet appui, il s’agit d’accompagner l’équipe de Geomoun dans sa montée en compétences en matière d’approches orientées changement, afin notamment qu’elle puisse elle-même former ses partenaires internationaux aux outils de la théorie du changement et de la cartographie des incidences.

Août 2020

Planifier

Fondation Abbé Pierre – Appui à l’élaboration de la phase 2 du projet « Un logement digne pour tous »

Cet appui vise à préparer la seconde phase du projet, notamment en :

  • Contribuant à la rédaction de la trame du projet en vue de répondre à un AMI ;
  • Participant à la création d’une structure malgache porteuse du projet ;
  • Contribuant à la rédaction du projet complet en vue d’une demande de cofinancement ;
  • Accompagnant les premiers pas de l’organisation porteuse dans la phase de transition jusqu’au début du projet.

Juillet 2020 à juillet 2021

Expérimenter et Connaître

UNMFREO – Etude des effets et de l’impact des dispositifs de formation MFR sur les trajectoires d’insertion socioprofessionnelle des jeunes et adultes formés en MFR dans 9 pays en Afrique de l’Ouest et Centrale et dans l’Océan Indien

Après la mise en œuvre de 3 conventions programmes sur une période de plus de dix ans, l’UNMFREO souhaite démontrer que les dispositifs de formation des MFR concourent à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, et ainsi analyser les leviers et les freins de cette insertion.

Les objectifs de cette étude des effets et de l’impact sont donc de :

  • Permettre aux unions de disposer de données pour mieux appréhender le suivi et l’accompagnement des MFR et opérer les changements nécessaires concernant l’insertion socioprofessionnelle des jeunes ruraux ;
  • Nourrir le plaidoyer des MFR et des unions par des données communicables et valorisables auprès de partenaires institutionnels, techniques ou financiers ;
  • Mettre les résultats à disposition d’espaces d’animation du réseau FAR, ainsi qu’auprès des divisions sectorielles de l’AFD, pour nourrir la réflexion autour de l’insertion socioprofessionnelle dans les zones rurales et des modèles alternatifs de formation professionnelle.

Juin 2020 à juin 2021

évaluer

Kurioz – Evaluation externe du projet MOODD

Cette évaluation vise à apprécier la qualité de la mise en oeuvre et à analyser les résultats/effets produits par ce projet d’éducation à la citoyenneté multi-acteurs.

Avril à novembre 2020

évaluer

Fondation Abbé Pierre – Évaluation externe finale du projet « Un logement digne pour tous ! » à Madagascar

L’évaluation présente les objectifs suivants :

  • Apprécier la qualité du travail réalisé, au regard des objectifs du projet et du contexte de l’action ;
  • Identifier et analyser les premiers effets du projet ;
  • Tirer des enseignements et formuler des recommandations.

Janvier à mars 2020

évaluer

Ministère des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg – Évaluation des projets d’éducation au développement du Comité pour une paix juste au proche-orient (CPJPO)

Cette mission vise à évaluer les projets annuels d’éducation au développement et de sensibilisation du CPJPO pour la période 2016 – 2019.

Il s’agit d’une évaluation basée sur les 5 critères CAD de l’OCDE, menée en articulation étroite avec le CPJPO et son principal bailleur, le MAEE du Luxembourg.

Mars à Juin 2020

Planifier

IECD – Accompagnement à l’opérationnalisation de l’approche genre – Programme d’accès à l’emploi en Côte d’Ivoire

L’objectif général de cet accompagnement est de s’assurer que l’organisation globale des projets en Côte d’Ivoire permette un accès égal des jeunes filles et des jeunes hommes aux activités proposées par l’IECD, et que l’ensemble des projets permettent aux personnes accompagnées, garçons ou filles, de devenir des acteurs et actrices responsables dans leur pays pour construire un avenir meilleur et contribuer à une société plus juste.

Les objectifs spécifiques de cet accompagnement sont :

  • Réaliser un bilan du genre au niveau des interventions de l’IECD en Côte d’Ivoire (sur le thème de l’accès à l’emploi) ;
  • Identifier des éléments de perspective pour améliorer l’opérationnalisation du genre dans le fonctionnement de l’IECD en Côte d’Ivoire.

Septembre 2019 à mars 2020

évaluer

CRID – Evaluation du projet « La société civile donne de la voix – SCDV »

Cette évaluation présente les objectifs suivants :

  • Mesurer l’efficacité et l’efficience des actions mises en œuvre dans le cadre du projet SCDV ;
  • Apprécier la capacité du CRID à faciliter la rencontre entre les acteurs de la société civile élargie en France et ailleurs, au plan régional, national et international ;
  • Interroger la qualité du savoir-faire pédagogique du CRID pour l’animation des espaces de rencontres, la capacité à synthétiser ce qui en ressort sur des supports attractifs et à diffuser l’information ;
  • Apprécier la capacité du CRID à structurer et renforcer son action autour des trois thématiques de migration, justice climatique et criminalisation des mouvements sociaux ;
  • Apprécier la nature et la qualité du dialogue entre le CRID et ses partenaires institutionnels.

Octobre 2019 à avril 2020

Former

Entraide et Fraternité – Appui à la consolidation des pratiques en matière de gestion de projets

Cet appui vise notamment à :

  • Etablir un diagnostic des pratiques du département des partenariats internationaux en matière de gestion de projets ;
  • Identifier des besoins spécifiques et former l’équipe en réponses à ces besoins ;
  • Réviser l’outillage disponible pour l’adapter aux ambitions et aux objectifs de l’équipe en matière de gestion de projets.

Septembre à décembre 2019

Former

Section locale Ecolo Ixelles – Facilitation d’une mise au vert visant l’amélioration du dialogue interne

Cet appui ponctuel vise à :

  • Identifier les éventuels dysfonctionnements de communication entre les différentes instances locales du parti ;
  • Imaginer une vision de moyen terme permettant un fonctionnement interne fluide et efficace ;
  • Proposer un plan d’amélioration du dialogue interne réalisable à court terme.

Août 2019

évaluer

Frères des Hommes France – Evaluation du dispositif de la Pépinière de la solidarité internationale

Cette évaluation vise notamment à :

  • Apprécier le fonctionnement du dispositif selon les critères d’évaluation du CAD de l’OCDE ;
  • Analyser la contribution de FDH à la transformation sociale par le biais de l’accompagnement de porteurs de projet de solidarité internationale ;
  • Analyser le fonctionnement du dispositif et les relations entre ses acteurs pour favoriser sa consolidation et son développement.

Septembre à décembre 2019

suivre

FIAN Belgium – Facilitation d’un processus collectif d’amélioration des outils et méthodes de suivi-évaluation

Cette mission d’appui vise trois objectifs :

  • Développer une approche collective cohérente du suivi-évaluation des activités de l’organisation ;
  • Analyser les mécanismes et outils de suivi-évaluation existants, les adapter et en créer de nouveaux si nécessaire ;
  • Favoriser l’articulation du suivi-évaluation de l’organisation avec les attentes des acteurs belges de la coopération-développement en la matière.

Septembre 2018 à mars 2019

suivre

Humanité et inclusion Luxembourg – Appui à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation

L’accompagnement proposé vise à construire un dispositif qui prenne appui sur le cadre logique de l’accord-cadre en cours en éducation au développement (2018-2020) et qui se prolonge sur la phase de programmation suivante (2021 – 2023).

La démarche vise dans un premier temps à interroger la pertinence des indicateurs de résultat existants et à structurer le dispositif dans son volet « mécanique », et dans un second temps à déterminer les changements (ultimes et intermédiaires) auxquels l’accord-cadre en cours entend contribuer, à élaborer des marqueurs de progrès pour renseigner ces changements et à les intégrer au dispositif de suivi-évaluation tel que conçu et testé en amont.

Septembre 2018 à février 2020

évaluer

Starting Block – Évaluation du projet triennal 2016 – 2018

Pour cette mission, le Cota propose de développer une approche évaluative innovante basée sur un processus apprenant, associant des pairs et des partenaires de Starting-Block dans une visée formative et prospective. Le processus évaluatif sera un moment de compréhension partagée du contexte et des principales évolutions de l’éducation à la citoyenneté, selon une grille de lecture européenne.

L’objectif principal est d’évaluer les actions de Starting Block selon les critères CAD (a minima) et surtout, d’apprécier les évolutions de l’organisation au regard des évolutions majeures et des grandes tendances du secteur de l’éducation à la citoyenneté sur la période évaluée, selon une approche réaliste et orientée changement.

Septembre 2018 à février 2019

Former

Entraide & Fraternité – Formation-facilitation sur les relations partenariales

L’intervention proposée vise à identifier et mettre en débat les notions constitutives d’une relation partenariale telles que développées par Entraide et Fraternité, pour les clarifier et les consolider via l’expression des partenaires et leur donner une traduction concrète et applicable au quotidien.

La formation de deux demi-journées présente 3 résultats attendus :

  • Les participants ont identifié et débattu les principes structurants une relation partenariale selon entraide et Fraternité et ses partenaires, sur la base d’une note de travail initiale ;
  • Les participants ont mis des mots sur ces notions et les ont clarifiées et consolidées ;
  • Les éléments constitutifs d’un livret de vulgarisation des principes structurants une relation partenariale selon entraide et Fraternité et ses partenaires sont identifiés en vue de sa production.

Juin 2018

Former

Africalia – Formation à la théorie du changement dans le cadre d’un programme pluriannuel

Ce programme de renforcement des acteurs culturels vise à favoriser l’accès pour tous à la culture, considérée comme une source de développement et d’épanouissement de la personne et des sociétés.

Cette mission présente 3 objectifs précis :

  • Accompagner Africalia dans la mise à jour de sa ToC institutionnelle, ainsi que de son positionnement par pays, sur la base des spécificités de chaque contexte et de ses partenaires locaux ;
  • Former les partenaires locaux d’Africalia aux approches orientées changement et les accompagner dans la définition de leur positionnement vis-à-vis du secteur culturel et de leur contribution au développement de leur pays ;
  • Accompagner Africalia et ses partenaires pour la définition de ToC dans chacun des 7 pays d’intervention, les mettre en cohérence avec la ToC institutionnelle d’Africalia et l’adapter à l’action courante des partenaires.

Mai 2018 à décembre 2019

suivre

Engagés & déterminés – Appui à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation orienté changement

Cette mission présente plusieurs objectifs :

  • Définir les éléments constitutifs d’un « parcours d’engagement » des jeunes et étudiants au sein de l’organisation ;
  • Définir des éléments de changements à documenter et élaborer les marqueurs de progrès afférents ;
  • Structurer techniquement le dispositif (matrice, outils de collecte et d’encodage, mécanismes de traitement des données) ;
  • Favoriser l’appropriation et l’animation autonome du dispositif par E&D et les membres de son réseau.

Avril 2018 à avril 2019

évaluer

La Cimade – Evaluation de la coordination nationale des actions de sensibilisation sur les migrants et les migrations

Cette évaluation présente plusieurs objectifs :

  • Apprécier l’action et ses impacts, tant du point de vue des résultats obtenus que des changements auxquels l’action a contribué (institutionnels et organisationnels, pédagogiques, partenariaux, auprès des publics-cible), dans une lecture orientée à la fois performance et changement ;
  • Identifier les leçons apprises et les enseignements à tirer de l’expérience, dans une logique de capitalisation des acquis ;
  • Formuler des pistes de réflexion pour la suite de l’action, dans une logique prospective.
Mars à juillet 2018
suivre

Fondation Nicolas Hulot & Forim – Appui à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation pour le programme Génération climat

Cette mission a pour objectif de :

  • Revisiter le cadre logique du programme et l’enrichir d’une dimension changement ;
  • Définir des marqueurs de progrès pour apprécier ces changements ;
  • Élaborer et tester des outils de collecte, d’encodage et de traitement des données générées.

Cette démarche vise à améliorer la capacité du programme à documenter ses réalisations et les changements auxquels il contribue.

Février à septembre 2018

Planifier

Plateforme des ONG françaises pour la Palestine – Appui à la définition d’une stratégie d’éducation à la solidarité avec le peuple palestinien

Cette mission présente trois objectifs :

  • Établir une cartographie des pratiques d’éducation à la citoyenneté des membres de la plateforme ;
  • Proposer des scenarii de développement de l’axe éducation à la solidarité avec le peuple palestinien ;
  • Établir une stratégie et élaborer un plan d’action.

Mars à novembre 2018

évaluer

Engagés & Déterminés – Évaluation externe du projet « Susciter, accompagner et valoriser l’engagement responsable des étudiants et des jeunes actifs dans la Solidarité Internationale et l’ECSI »

Les principaux enjeux de l’évaluation sont les suivants :

  • Le renforcement d’E&D et de son assise régionale ;
  • Le positionnement d’E&D en interlocuteur majeur des pouvoirs publics sur les questions de solidarité internationale avec les jeunes ;
  • L’intensification des soutiens aux jeunes dans leurs parcours d’engagement ;
  • Le développement d’actions à l’internationale.

Juillet à décembre 2017

suivre

Starting Block – Appui à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation

Cette mission présente trois objectifs :

  • Pouvoir mesurer la contribution des actions de Starting Block aux changements de représentations de ses publics-cible en matière de citoyenneté ;
  • Pouvoir mesurer la structuration progressive, l’engagement et le renforcement des acteurs du réseau SENS ;
  • Appuyer la prise de décision pour mieux restituer les résultats et effets des actions de Starting Block.

Juin 2017 à mars 2018

suivre

Oxfam – Évaluation de l’impact des actions sur les publics de première et deuxième ligne

Dans le cadre d’un projet quinquennal d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire (ECMS) en Belgique, cofinancé par la DGD, Oxfam – Magasins du monde et Oxfam – Solidarité souhaitent évaluer l’impact de leurs actions sur leurs publics de première et deuxième lignes, et ce pendant toute la durée du programme. Plus précisément il s’agira :

  • D’évaluer le ressenti et la perception par ces publics des outils utilisés et des actions mises en œuvre dans le cadre de l’objectif spécifique 2 de ce programme, pour apprécier in fine leur qualité et leurs effets ;
  • D’identifier les changements de comportement de ces publics, et ce de manière continue, durant les cinq années de mise en œuvre du programme.

Juin 2017 à décembre 2021

Planifier

CRID – Appui à la redéfinition d’un projet politique

L’objectif de cette mission est d’appuyer le CRID dans la redéfinition de son projet politique par :

  • L’organisation d’une consultation élargie de ses membres et des organisations proches ;
  • Le traitement des données collectées ;
  • L’organisation d’une restitution participative à l’occasion de l’AG annuelle ;
  • La formulation des éléments clés d’une nouvelle vision politique.

Avril à juin 2017

Planifier

Humanité & Inclusion Luxembourg – Accompagnement à la conception d’un accord cadre EAD

L’objectif de cette mission d’accompagnement est d’appuyer l’organisation dans la réflexion stratégique autour de son accord-cadre d’éducation au développement (EAD) pour la période 2018-2020, et dans la formulation de ses objectifs, résultats attendus et activités.

Avril et mai 2017

Planifier

Fondation Abbé Pierre – Appui à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation sur le projet « Un logement digne pour tous »

Cette mission vise à faciliter l’élaboration de la planification du projet « Un logement digne pour tous » et la conception d’un dispositif de suivi-évaluation orienté « résultats et performance », mais aussi « apprentissage », dans le cadre de ce projet.

Février à juin 2017

évaluer

CRID – Évaluation prospective du programme Une Seule Planète (USP)

Une Seule Planète est un programme global d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) qui vise le renforcement des capacités citoyennes à agir à l’échelle des lieux de vie et à se mobiliser pour peser sur les enjeux de transformation sociale, en construisant et diffusant collectivement une documentation sur les alternatives de transition, et en proposant des temps d’échange, de débat, et de formation sur leurs enjeux.

Cette évaluation/prospective de la phase 2014-2017 du programme vise à :

  • Évaluer la réalisation des activités, identifier les activités les plus mobilisatrices ;
  • Évaluer la coordination du programme et l’implication des acteurs en son sein ;
  • Apprécier l’intégration d’USP dans son environnement direct ;
  • Développer une prospective de court et moyen terme pour contribuer à l’évolution et à l’adaptation en continue du programme.

Décembre 2016 à mars 2017

évaluer

Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) – Évaluation externe finale du programme Min Ajliki 2013-2016

L’évaluation porte sur les critères CAD de l’OCDE et plus spécifiquement sur les domaines suivants :

  • Analyse du contenu de la sensibilisation, du porteur de la communication, de la diffusion du message et du groupe-cible ainsi que la cohérence entre ces différents aspects ;
  • Observation des changement dans la sensibilisation des femmes autour de l’entrepreneuriat ;
  • Analyse de l’organisation des formations et de la participation des femmes à ces formations, de la qualité des études de faisabilité/dossiers banquables ;
  • Analyse des modules de formation des formateurs, des outils didactiques, des méthodes pédagogiques appropriés au groupe cible, analyse de la qualité de l’encadrement ;
  • Analyse du système de suivi/évaluation, du système de suivi des femmes et de la cartographie de l’entrepreneuriat féminin ;
  • Analyse du fonctionnement du comité de pilotage, du CTS et de l’unité de gestion du projet afin d’assurer l’atteinte optimale des résultats et objectifs spécifiques.

Novembre à décembre 2016

évaluer

Bibliothèques Sans Frontières (BSF) – Evaluation finale du programme BSF Campus

Cette mission a pour objectifs de :

  • Concevoir et mettre en place une évaluation finale du programme BSF Campus (plateforme d’e-learning à destination des bibliothécaires de l’Afrique francophone et programme d’accompagnement personnalisé de 34 jeunes entrepreneurs) en dégageant les atouts et contraintes, à travers une analyse de la pertinence, de l’efficacité, de l’efficience, des effets/impacts du programme ;
  • Donner une appréciation des stratégies et des résultats et formuler des recommandations pour une éventuelle amélioration du programme en cours, notamment pour élargir son réseau d’influence.

Septembre à décembre 2016

capitaliser

Aide et Action – Démarche de capitalisation des expériences du projet « Rallye toi aux solidarités »

Les objectifs de cet appui sont les suivants :

  • Produire un « guide pour l’action », qui permette de diffuser l’expérience du projet en outillant les acteurs éducatifs qui souhaiteraient porter le même type de dynamique sur d’autres territoires ;
  • Réaliser des supports vidéo afin de fournir au lecteur la possibilité de voir comment les pratiques décrites dans le guide s’appliquent avec les bénéficiaires.

Septembre à décembre 2016

suivre

Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) – Suivi-évaluation continu du programme concerté pluri-acteurs

L’appui présente les objectifs suivants :

  • Évaluer en continu le programme ;
  • Appuyer la mise en place et l’accompagnement d’un dispositif de suivi-évaluation ;
  • Dans le cadre de ce dispositif de suivi-évaluation, appuyer la définition d’indicateurs d’impact pertinents et adaptés.

Mai 2014 à décembre 2017

suivre

Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) – Suivi-évaluation continu du programme « Coopérer autrement, en acteurs de changement »

Cet appui présente les objectifs suivants :

  • Construire de manière participative un dispositif de suivi évaluation (évaluation continue) orienté changement, élaboré de manière collective et participative avec une représentation équilibrée des parties prenantes ;
  • Proposer une démarche itérative qui soit orientée sur l’apprentissage collectif et la réflexion sur la capacité à identifier et à mesure des changements pour des programmes complexes orientés pluri acteur ;
  • Apporter un regard « externalisé » sur les effets du programme et sur le processus.

Janvier 2015 à avril 2018

évaluer

CFI Coopération Médias – Evaluation finale externe de l’action « Syrian Media Incubator »

Cet appui vise à compiler les enseignements concernant la méthode de mise-en-œuvre, les axes de travail privilégiés et la stratégie d’intervention choisie par CFI et ses partenaires, d’une part en matière d’accompagnement des médias, des organisations professionnelles et des journalistes en zone de conflit, d’autre part dans la nouvelle méthodologie de CFI consistant à s’appuyer progressivement sur une équipe pays en charge du projet.

Juin à septembre 2016

Expérimenter et Connaître

Comité de Liaison des ONG de Volontariat (CLONG) – Analyse de la démarche partenariale des ONG d’envoi d’expatriés solidaires

Cette mission présente 4 objectifs :

  • Déterminer en quoi les différentes dynamiques partenariales des membres du CLONG concourent à la capitalisation des connaissances ;
  • Apprécier dans quelles mesures l’action des partenaires impliqués a été influencée par les différentes dynamiques partenariales ;
  • Analyser comment les partenariats sont perçus et vécus par les organismes mobilisant des expatriés pour leurs actions dans les pays du Sud ;
  • Définir le rôle que jouent les ONG d’envoi d’expatriés dans l’action sur le terrain.

Juin 2016 à juin 2017

évaluer

Ministère des Affaires étrangères et européennes du Grand-Duché du Luxembourg – Évaluation des actions de sensibilisation d’ASTM et HIL

Cette évaluation vise à :

  • Vérifier la capacité des deux ONG d’assurer la mise en œuvre efficace et efficiente d’activités de sensibilisation et d’éducation au développement ;
  • Apprécier l’impact de ces activités.

Juin à décembre 2016

Gouvernance des territoires et politiques publiques
nos projets et missions

capitaliser

Capitalisation transversale des expériences de projets Minigrids portés par des ONG et des acteurs du secteur privé

En collaboration avec l’ADEME, l’AFD et le FFEM ont souhaité initier une démarche de capitalisation
d’expériences portant sur l’expérimentation puis le passage à l’échelle de projets minigrids. Orientée changement d’échelle et devant participer à relever les défis posés par ce changement
d’échelle, la démarche de capitalisation a une dimension prospectiviste.
Cette capitalisation poursuit donc des objectifs propres aux acteurs en termes d’apprentissage et de
renforcement des capacités, des objectifs de mise en dialogue sectoriel entre acteurs de nature/rôle
différents aux enjeux communs (OP, ONG, PTF) et des objectifs de plaidoyer et de production de
changement auprès de l’écosystème élargi des acteurs des politiques de développement et de
l’énergie. Il s’agit d’initier une communauté d’échanges pérenne entre acteurs privés, organisations non gouvernementales et partenaires techniques et financiers.

Juin 2021 – février 2022

Former

Acodev – Organisation de cycles de formation sur la gestion de projets de coopération au développement

Ce contrat-cadre en matière de formation a pour objectif global de renforcer les compétences en identification, suivi et évaluation de projets des organisations du secteur de la coopération au développement en Belgique.

Il présente par ailleurs trois objectifs spécifiques :

  • Favoriser la compréhension des concepts fondamentaux de la gestion du cycle de projet (GCP) ;
  • Favoriser la maîtrise des outils méthodologiques dans une approche de type « gestion axée sur les résultats » (GAR) ;
  • Renforcer la capacité des organisations à établir des liens entre la GCP, la GAR et la théorie du changement (ToC).

Février 2021 à février 2024

évaluer

Agence française de développement (AFD) – Evaluation à mi-parcours du projet de cohésion sociale à Dori (Burkina-Faso) et appui à la formulation de la phase 2

Cette évaluation vise à apprécier les réalisations du projet selon les critères CAD-OCDE révisés, à en tirer des enseignements qualitatifs et à appuyer la formulation de la phase suivante du projet.

Février à avril 2021

Former

Fiabel, Acodev & NGO Federatie – Formation portant sur les évaluations externes finales d’un programme à 5 ans pour les OSC et AI belges

Cette formation vise à renforcer les compétences en gestion de processus d’évaluations indépendantes des OSC et AI belges. Elle présente les objectifs suivants pour les participants :

  • Maitriser la rédaction de TDR d’évaluations de qualité et conformes à la réglementation en vigueur ;
  • Maitriser les étapes de lancement d’une offre d’évaluation et la sélection objective d’un évaluateur indépendant et externe ;
  • Maitriser les modalités de suivi d’une évaluation menée par un évaluateur externe ;
  • Connaitre les méthodes pour élaborer une réponse managériale et son suivi efficace à l’issue d’un rapport d’évaluation.

Janvier à mars 2021

évaluer

Agence française de développement (AFD) – Kinshasa – Evaluation du projet « Gouvernance financière et administrative en RDC »

Cette évaluation rétrospective vise à dresser un bilan complet du projet et à en extraire des enseignements et leçons apprises.

Janvier à avril 2021

Planifier

Agence française de développement (AFD) – Facilitation d’un atelier de co-construction des TdR du dispositif d’Assistance Technique et appui au lancement de la procédure – Projet d’amélioration du recours aux soins de santé maternelle et néonatale et à leur qualité – Mauritanie

L’objectif de cette prestation est de faciliter un atelier de co-construction d’un dispositif d’assistance technique. La mission s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la santé mauritaniens. Les deux principaux enjeux sont :

  • Aboutir à une compréhension partagée et une lecture commune de la logique d’intervention mise à jour par l’ensemble des parties prenantes et définir clairement les responsabilités, rôles et tâches de chaque acteur engagé dans le projet, ainsi que le mode de communication et les circuits d’informations à adopter ;
  • Co-construire, de manière participative, les TdR de l’Assistance Technique.

Janvier à mars 2021

évaluer

Enabel – Accord-cadre / Évaluations à mi-parcours et finales des interventions

Cet accord cadre est conclu pour une durée de 4 ans. L’objectif de ce marché (lot 2) est d’effectuer des revues/évaluations externes à mi-parcours et finales des interventions mises en œuvre par Enabel et ses partenaires. Il recouvre les projets et programmes d’appui institutionnel et opérationnel dans différents secteurs (éducation, santé, gouvernance, décentralisation, migrations) et comprend également des thèmes transversaux (genre, droits humains, VIH/SIDA, environnement, renforcement des capacités).

Ces évaluations permettent de rendre des comptes aux bailleurs, aux partenaires ainsi qu’aux parties prenantes sur la performance des interventions et l’utilisation des fonds publics en vue d’atteindre des résultats de développement. Parallèlement, les évaluations permettent de tirer des leçons à partir des interventions mises en œuvre pour développer un « capital de connaissances » sur les processus de développement en général.

Liste des évaluations réalisées par le Cota dans le cadre de ce marché :

2018

  • Évaluation finale conjointe du « programme d’appui à la politique d’assurance maladie universelle au Pérou à travers le SIS » (SISTEC)
  • Évaluation finale conjointe du programme d’ « appui institutionnel au-secteur privé sans-but-lucratif de la santé afin de promouvoir une couverture universelle de l’assurance maladie en Ouganda » (PNFP) & du projet de «renforcement des capacités institutionnelles en matière de planification, de leadership et de gestion dans le secteur public de la santé en Ouganda » (HPLM2)
  • Évaluation à mi-parcours conjointe du programme d’ « appui à la mise en œuvre de la stratégie de formation en Ouganda » (SSU BE) & du programme d’ «appui à la mise en œuvre de la stratégie de formation dans la région de Karamoja » (SSU IRE) en Ouganda
  • Évaluation finale du « projet de renforcement des capacités par le biais de bourses d’études et d’expertises en guinée » (RCBEE)

2019

  • Évaluation finale du « programme d’appui pour le renforcement de capacités au Vietnam » (FCB)
  • Évaluation à mi-parcours conjointe du programme d’ «appui à une gouvernance locale responsable et réactive au Vietnam, dans les provinces de Nghe An, Kon Tum et Ha-Tinh » (RALG)
  • Évaluation à mi-parcours du programme en formation “améliorer la formation des professeurs dans les institutions nationales en Ouganda » (TTE)
  • Évaluation finale conjointe du programme « d’appui en expertise, étude  et assistance technique au secteur de l’eau et de l’environnement » (PAERE) et du projet « renforcement de capacités du secteur de l’eau et de l’environnement » en Bolivie (FC)
  • Évaluation finale du projet “construction de partenariats académique pour le développement économique » (BAPED) en Afrique du Sud
  • Évaluation finale du projet « Tirelo Bolsha » (renforcement de capacités des services publiques pour une meilleure gouvernance locale) en Afrique du Sud ;
  • Évaluation finale du « programme de renforcement institutionnel et de capacités de l’unité d’électricité » au Rwanda
  • Évaluation finale du « programme d’appui institutionnel et opérationnel aux 3 agences de bassins hydrauliques » au Maroc
  •  Evaluation finale du « Programme d’appui à la scolarisation des filles dans les communes de la région de Dosso » au Niger
  • Evaluation finale du « Programme d’appui aux Unités de Gouvernance Locales pour la régénération des Centres Historiques » dans les Territoires Palestiniens
  • Evaluation finale du « Projet d’appui aux organisations béninoises par le renforcement des compétences des ressources humaines  » (PAORC) au Bénin
  • Evaluation finale du « Projet d’appui au système national d’information sanitaire » (PAISS, volet SNIS) au Burundi
  • Evaluation finale du « Programme d’appui au développement des ressources humaines des organisations bénéficiaires (SDHR) en Ouganda
  • Evaluation finale du « Projet d’appui au renforcement de la sécurité intérieure du Burkina Faso » – 2ème phase (PARSIB)
  • Evaluation à mi-parcours du « Programme d’appui au secteur de la santé » (PASS) au Niger
  • Evaluation à mi-parcours du « Projet Renforcement des capacités » (IRC) au Niger
  • Evaluation finale de l’intervention « Rwanda Decentralisation Support Programme (RDSP) : Enhancing the capacities of Disctricts (ECD) & Financial support to the district development plans (DDP) »

2020

  • Revue à mi-parcours de l’intervention « Renforcement des capacités des institutions et des acteurs de la société civile au niveau de la région de Koulikoro et du niveau central (IRC) » au Mali
  • Revue à mi-parcours de l’intervention « Maghrib Belgium Impulse (MBI) : Appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale en faveur des Marocains résidant en Belgique »
  • Revue à mi-parcours de l’intervention « Amuddu – Appui à la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’Immigration (SNIA) » au Maroc
  • Revue finale de l’intervention Ubuzyma Burambye (Long Healthy Life) au Rwanda

2021

  • Revue Finale de l’intervention : « Projet pilote répondant aux pénuries de main d’œuvre grâce à des modèles innovants de mobilité » (PALIM) – Maroc
  • Revue finale de l’intervention « Déployer la politique nationale de financement basé sur les résultats dans la région d’Acholi » – Ouganda
  • Revue à mi-parcours du portefeuille d’Enabel au Burkina Faso
  • Revue à mi-parcours du portefeuille d’Enabel en Guinée
  • Revue finale de l’Intervention de renforcement de capacités au Niger
  • Revue finale de l’appui à l’intervention de Skilling Uganda dans le Karamoja – Ouganda
Planifier - suivre - évaluer - capitaliser

Agence française de développement (AFD) – Suivi-évaluation et capitalisation transversale continue des projets financés par la  » FISONG 2020 One Health « 

La Facilité d’Innovation pour les ONG (FISONG) est un outil de co-financement mobilisé par appels à propositions aux bénéfices d’ONG. Son critère est l’innovation et vise l’exploration de nouvelles manières de faire. Constatant la faible représentation des ONG dans le portage de l’approche « One Health », l’AFD a choisi, pour 2020, de mobiliser cet outil pour explorer et approfondir, avec elles, cette approche. Deux projets, portés respectivement par le GRET et le consortium AVSF-Solthis, ont été retenus à l’issue de l’appel à propositions émis en avril 2020. Chacun des projets doit démarrer au premier trimestre 2021 pour une durée de trois ans.

La présente mission vise donc à accompagner chacun des deux porteurs de projet dans :

  • La finalisation de la préparation du projet (et notamment dans l’explicitation de son caractère innovant au regard des caractéristiques de l’approche « One Health ») et la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation du projet ;
  • La réflexivité sur le projet dans une perspective d’utilisation des enseignements au-delà du temps du projet ;

La mission vise également à accompagner l’AFD dans :

  • La mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation global FISONG intégrant les indicateurs sectoriels et les cadres de redevabilité propres à l’AFD afin de mesurer les résultats de la FISONG ;
  • La capitalisation transversale des projets FISONG et hors FISONG afin de révéler les expériences de l’AFD en termes d’opérationnalisation de l’approche « One Health ».

Décembre 2020 à décembre 2023 – Sénégal et Guinée Conakry

Planifier

Haute autorité pour la consolidation de la paix au Niger (HACP) – Diagnostic des besoins en renforcement des capacités (projets Redressement Tillabéri et Trois Frontières)

Le Cota accompagne la HACP dans le renforcement de ses capacités organisationnelles et institutionnelles à partir des axes suivants :

  • Identification participative des besoins de la HACP en renforcement de ses capacités organisationnelles en matière de pilotage des projets ;
  • Appui à la réalisation d’un auto-diagnostic des capacités de la HACP en suivi-évaluation, notamment pour élaborer un dispositif de suivi renforcé sur les projets Redressement Tillabéri et Trois Frontières ;
  • Mise en œuvre des actions à l’issue du diagnostic.

Octobre 2020 à septembre 2023

évaluer

SES – Certification des systèmes d’évaluation de 8 acteurs de la coopération au développement belge

L’objectif principal de la certification est de confirmer la qualité des systèmes d’évaluation (externe) des acteurs de la coopération belge au développement (capacité, gestion du processus d’évaluation, gestion de la qualité des rapports d’évaluation), en analysant la pratique d’une organisation et son engagement à s’améliorer.

La finalité du certificat ECB (Evaluation capacity building) est de contribuer à un processus continu d’apprentissage et d’amélioration au sein des organisations, d’améliorer la qualité des rapports d’évaluations externes, de parvenir à une meilleure gestion des processus d’évaluation et de renforcer la capacité d’évaluation de l’organisation.

Il s’agit ici de certifier 8 acteurs de la coopération belge au développement.

Novembre 2020  à mars 2021

évaluer

ENABEL- Marché de services d’appui à l’évaluation de la réponse d’Enabel au Covid-19

Le service d’évaluation Interne d’Enabel a initié une évaluation en temps réel pour documenter l’adaptation et l’intensification des interventions d’Enabel pour répondre à la crise du COVID-19.

Les trois principaux objectifs de cette évaluation sont les suivants :

  • Evaluer les effets de la pandémie du Covid-19 sur les interventions d’Enabel ;
  • Documenter comment Enabel a adapté ses interventions (d’une part pour répondre à la crise sanitaire et d’autre part pour mitiger l’impact des effets secondaires) et analyser en profondeur les mécanismes sous-jacents aux prises de décisions et aux processus de mise en œuvre ;
  • Evaluer la pertinence et la cohérence de la réponse d’Enabel (principe de l’alignement national, complémentarités avec d’autres acteurs, cohérence interne/externe, etc.)

Trois études de cas (Niger, RDC et Bénin) sont menées en parallèle à une analyse transversale sur les 14 pays partenaires d’Enabel.

Juillet à décembre 2020

Planifier - suivre - évaluer - capitaliser

Agence française de développement (AFD) – Accord-cadre renforcement de capacités

Cette prestation d’études, de conseil et de facilitation vise le renforcement de capacités des contreparties actuelles et potentielles de l’AFD dans le cadre de l’instruction et de la mise en œuvre de ses opérations. A ce titre, le Cota, en tant qu’attributaire de rang 1, sera chargé, sur sollicitation de l’agence :

  • De la réalisation de diagnostics (de contexte, organisationnels, institutionnels, de capacités de maîtrise d’ouvrage) ;
  • De l’élaboration de stratégies de renforcement de capacités (dimensionnement d’une assistance à maîtrise d’ouvrage ou d’un accompagnement technique, préparation de plans de renforcement de capacités) ;
  • De la mise en place de dispositifs de suivi-évaluation.

Mai 2019 à mai 2020, reconductible trois fois un an.

Missions réalisées

2019

  • Diagnostic ASTBEF (Tchad) ;
  • Appui à la définition de la composante « renforcement de capacités » d’une subvention d’appui destinée au ministère des Finances, de l’Economie et du Développement (Burkina-Faso)

2020

  • Modération des ateliers de coconstruction d’un dispositif d’appui technique dans le cadre du projet d’appui budgétaire sectorielle (ABS) à la réforme fiscale au Niger
évaluer

IECD – Evaluation externe de la convention programme « Améliorer la prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires en Afrique Subsaharienne »

Le programme de l’IECD a pour objectif de lutter contre la drépanocytose et réduire la mortalité maternelle et infantile en Afrique Subsaharienne (RDC, Madagascar, Cameroun, Congo, et Côte d’Ivoire).

Cette évaluation intervient à la fin de la seconde phase de la convention programme 2018-2020. Elle a pour but d’obtenir une appréciation du projet et des activités mises en œuvre dans les 5 pays d’intervention, et de formuler des recommandations pour la suite.

Novembre 2020 à mars 2021

évaluer

Entrepreneurs du monde – Évaluation externe du projet « Création de Très Petites Entreprises et accès à l’emploi durable grâce à des formations qualifiantes et un accompagnement auprès de personnes vulnérables issues de zones sensibles »

L’évaluation externe du programme a pour objectif de :

  • Évaluer dans quelle mesure le projet a effectivement permis de mettre en place et de structurer quatre organisations locales qui favorisent un environnement propice à l’entrepreneuriat et à l’insertion professionnelle au Burkina Faso, au Togo, au Sénégal et en Haïti ;
  • Évaluer dans quelle mesure le projet a effectivement apporté un accès permanent à des services d’écoute, d’orientation, de formation et d’accompagnement vers l’entrepreneuriat ou l’insertion professionnelle de personnes vulnérables issues de zones sensibles du Burkina Faso, du Togo, du Sénégal et d’Haïti ;
  • Identifier et analyser les résultats du projet en termes d’amélioration des revenus et des conditions de vie des bénéficiaires.

Août à novembre 2020

évaluer

APEFE – Evaluation externe à mi-parcours du programme d’appui à l’entrepreunariat féminin « Jigeen ni tamit » au Sénégal

Il s’agit d’évaluer la performance du programme, avec un accent particulier mis sur les leçons apprises et les recommandations.

Juillet à octobre 2020

évaluer

International Union for Conservation of Nature (IUCN) – Audit des MOOC du PAPACO

Cet audit s’articule en deux phases :

  • Phase 1 : évaluation des dispositifs de suivi et d’analyse mis en place par l’UICN-Papaco pour vérifier l’atteinte de l’objectif « offrir prioritairement des ressources de formation à un public élargi de professionnels en exercice dans l’optique d’une montée en compétences susceptible d’améliorer les pratiques de gestion des aires protégées » et contrôle des données et analyses ;
  • Phase 2 : approfondissement des résultats par un questionnaire et des entretiens avec des apprenants.

Avril à septembre 2020

capitaliser

Agence française de développement (AFD) – Facilitation et appui méthodologique d’une démarche de capitalisation collective dans le cadre du chantier « Approche acteur »

L’objectif de la prestation est d’assurer le rôle de facilitateur/animateur en appui à la capitalisation des expériences et de produire des livrables méthodologiques dans le cadre du chantier « Approche par acteur » mené par la cellule CAP de l’AFD.

Cette facilitation présente plusieurs défis :

  • Faire émerger les expériences des accompagnateurs CAP (expériences dans le cadre du chantier et hors chantier) ;
  • Faire émerger les expériences des acteurs accompagnés, des autres agents AFD concernés et des personnes ressources extérieures ;
  • Croiser ces différentes expériences entre elles ;
  • Animer, analyser et synthétiser ces expériences ;
  • Formaliser une approche méthodologique pouvant être dupliquée.

Janvier à décembre 2020

Planifier

WWF-Belgique – Stratégie de partenariat et directives en matière de conservation

Cette mission vise à soutenir le WWF-BE dans la clarification et le développement d’une stratégie de gestion des partenariats des chefs de projet, notamment avec les partenaires stratégiques.

Le soutien vise également à obtenir :

  • Une vision de la gestion du partenariat WWF-BE connue et partagée ;
  • Un diagnostic de perception croisée entre le WWF-BE et ses principaux partenaires ;
  • Une stratégie de gestion de partenariat définie, par type de partenaires et de programmes.

Mai à décembre 2019

Former

Agence Française de Développement (AFD) – Facilitation d’un atelier de co-construction et de dialogue autour du financement du partenariat mondial pour l’éducation au Niger

L’objectif de la prestation est d’assurer le rôle de facilitateur et modérateur principal pour permettre la finalisation de la requête de financement au PME et de produire une première théorie du changement (identification des actions, des produits et des impacts, des mesures à entreprendre et processus à engager, ainsi que des risques). Cet atelier vise à favoriser la prise de parole et l’écoute, tout en fixant un cadre précis pour obtenir les résultats escomptés.

Septembre à novembre 2019

capitaliser

Agence Française de Développement (AFD) – Appui à la réalisation d’une activité de capitalisation suite à la mise en place d’une unité d’appui externalisé (UAE)

L’accompagnement se compose d’un appui méthodologique à la définition du processus de capitalisation et d’un soutien au déroulement de la mission de capitalisation à proprement parler.

Novembre à décembre 2019

évaluer

Le partenariat – Evaluation finale du PAER (Programme d’accès au énergies renouvelables) – Saint Louis, Sénégal

L’évaluation finale du PAER vise à :

  • Analyser les méthodes employées, évaluer la démarche, les pratiques et la logique d’intervention du programme et questionner sa cohérence globale au regard des politiques sectorielles sur la question énergétique au Sénégal ;
  • Réaliser un bilan qualitatif et quantitatif des activités menées durant la période concernée par l’évaluation, permettant de mesurer le niveau de réalisation, la pertinence et l’efficience des actions au regard des financements apportés ;
  • En tenant compte des évolutions, vérifier l’adéquation entre les objectifs initiaux du programme, les besoins préalablement identifiés et le niveau d’atteinte des résultats et impacts effectivement obtenus ;
  • Aboutir à la formulation de recommandations claires sur les réflexions et les stratégies futures à adopter par l’ONG afin d’optimiser les activités et le fonctionnement du PAER, dans la perspective de l’élaboration d’une deuxième phase d’intervention sur trois ans incluant une stratégie de consolidation et de prise en main accrue du programme par les partenaires locaux.

Novembre 2019 à avril 2020

Expérimenter et Connaître

GIZ Cameroun – Organisation d’une mission d’étude en Belgique pour une délégation camerounaise du Bureau national de l’Etat civil au Cameroun

Cet appui vise à faciliter le déroulement de la mission d’études ; il s’agit d’un appui essentiellement relationnel et logistique.

Octobre 2019

Former

Caritas International & Commission Justice & Paix – Formation à la méthodologie « Théorie du Changement »

La mise en oeuvre de cette mission consistera en l’animation de deux sessions de formation à la théorie du changement, au Niger et en Ethiopie.

Août à décembre 2019

suivre

Fondation Abbé Pierre – Agence de la Réunion – Appui à la mise en oeuvre du projet de territoire 2018 – 2022

Cet appui vise notamment à :

  • Dresser un état des lieux des pratiques de l’équipe de l’agence en matière de suivi-évaluation du projet de territoire ;
  • Lister l’outillage disponible et identifier les améliorations à y apporter en vue de développer un suivi-évaluation de qualité ;
  • Mettre en place un système global de suivi-évaluation adapté aux pratiques préexistantes de l’équipe ;
  • Contribuer au développement d’une nouvelle culture de travail, par le biais d’un travail de suivi-évaluation collectivement porté.

Mai 2019 à juin 2021

évaluer

SIDI – Évaluation des résultats de l’Assistance Technique (AT) auprès des organisations bénéficiaires du fonds FEFISOL

Cette mission présente 5 objectifs principaux :

  • Analyser l’effet de l’AT sur les institutions de microfinance et les organisations paysannes bénéficiaires ;
  • Analyser les effets de l’AT sur la réalisation de l’orientation sociale (genre, lutte contre la pauvreté, accès financier rural/agricole) et environnementale du fonds FEFISOL ;
  • Tirer des leçons pour optimiser les démarches d’assistance technique qui accompagnent des investissements sociaux, et améliorer ainsi la gestion, la pertinence, l’efficacité et l’efficience de la facilité d’Assistance Technique ;
  • Mettre en valeur la complémentarité d’une offre financière et d’une assistance technique, en la comparant avec d’autres investisseurs sociaux ;
  • Proposer des recommandations pour une transition vers un nouveau dispositif FEFISOL II.

Avril à décembre 2019

évaluer

Expertise France – Évaluation transversale des projets du Canal 2 : thématique « Résistances »

L’objectif global est de mener une évaluation finale de 5 projets relatifs à la thématique des résistances de maladies aux traitements, et de capitaliser de manière transversale sur cette thématique.

Il s’agit d’évaluer les 5 projets suivants:

  • « Capacity Building for Diagnostic and Clinical Management of MDR and XDR Tuberculosis in Civil and Penitentiary Sector in Georgia in the context of new anti-TB drugs implementation and surveillance of X/MDR-TB transmission in Georgia » – National Center for Tuberculosis and Lung Diseases / APHP / Fondation Mérieux – Géorgie ;
  • « La prévention de la résistance aux antirétroviraux chez l’enfant : programme multi-thématiques sur 3 ans dans le réseau pédiatrique international africain EVA » – CRCF / Réseau Enfants et VIH en Afrique / Hôpital Necker Enfants Malades – Sénégal ;
  • « Molecular and in vitro surveillance of artemisinin combination therapy (ACT) partner drug efficacy in the Greater Mekong subregion MIVS_ACT » – Mahidol University / Institut Pasteur du Cambodge / Worldwide Antimalarial Resistance Network, University of Oxford – Cambodge ;
  • « Étude des résistances génotypiques du VIH1 et de leurs facteurs de risque d’apparition au Congo-Brazzaville » – Croix Rouge française / Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) du Congo / MS du Congo / CHU de Nantes – RDC ;
  • « Gestion de la résistance aux insecticides au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire : recherche sur les stratégies de lutte anti-vectorielle » – IRD UMR MIVEGEC / RCI-Université AO Bouaké / Université FHB Abidjan / PNLP CI  / Burkina Faso-PNLP / CIRDES Bobo-Dioulasso – Burkina Fasso et Côte d’Ivoire.

Avril 2019 à mai 2020

évaluer

1001 Fontaines – Évaluation finale de la phase 2 du projet à Madagascar

Cette évaluation présente trois objectifs principaux :

  • Analyser/apprécier les résultats du projet sur base des critères CAD de l’OCDE et de critères transversaux (genre et environnement) ;
  • Favoriser l’apprentissage, en expliquant ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi, et tirer ainsi des leçons utiles pour une potentielle suite de projet et/ou pour d’autres interventions de 1001 Fontaines ;
  • Discuter et formuler de manière participative avec les organisations partenaires les recommandations qui serviront de base et d’orientation pour la pérennisation des acquis et la mise en œuvre d’éventuels prochains projets/programmes.

Avril à juin 2019

Former

Ambero/GIZ – Appui à la modernisation de l’état civil au Cameroun

Cette mission présente quatre objectifs principaux :

  • Accompagner méthodologiquement la conduite d’un diagnostic des besoins en formation à l’endroit des parties-prenantes de l’état civil au Cameroun ;
  • Appuyer méthodologiquement la définition d’une stratégie de formation des acteurs ;
  • Accompagner la création et/ou l’actualisation de modules de formation ;
  • Appuyer la constitution et la formation d’un groupe de formateurs nationaux.

Mai 2019 à mars 2021

suivre

Fondation Abbé Pierre – Appui à la création d’un dispositif de suivi des changements induits par le projet stratégique 2018-2022

Cette mission présente deux objectifs principaux :

  • Concevoir un dispositif d’appréciation de la contribution au changement de la Fondation sur base de ses axes stratégiques ;
  • Renforcer la transversalité et le dialogue entre les différentes directions de la Fondation sur la base d’un outil commun de suivi des changements.

Mai à décembre 2019

suivre

Fondation Abbé Pierre – Appui à la création d’un dispositif de suivi des changements induits par le projet de la direction de l’animation des territoire

Cette mission présente trois principaux objectifs :

  • Concevoir un dispositif d’appréciation de la contribution des agences territoriales de la Fondation à l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de mal-logement ;
  • Apprécier la force de plaidoyer des agences territoriales au niveau des politiques publiques locales ;
  • Apprécier les modes de faire et d’organisation de la direction de l’animation des territoires.

Mai à décembre 2019

Expérimenter et Connaître

Commune de Schaerbeek – Appui à la réalisation d’une étude de matérialité

Cette mission présente trois objectifs principaux :

  • Faire le lien entre l’action publique locale et les Objectif de développement durable (ODD) ;
  • Apprécier la contribution de la commune de Schaerbeek à l’atteinte des ODD ;
  • Renforcer la transversalité de l’action communale.

 Avril à décembre 2019

évaluer

Agence française de développement (AFD) – Évaluation rétrospective à mi-parcours du projet d’appui au secteur de la santé au Tchad (PASST 1 et 2)

Cette évaluation à mi-parcours s’inscrit dans un contexte spécifique. Il s’agit, en effet, d’une double évaluation (ex-post et à mi-parcours) de deux projets (deux conventions de financements) mais qui soutiennent les mêmes objectifs spécifiques. Cette double évaluation cherche donc principalement à consolider le pilotage et la mise en œuvre du PASST 2 et à renforcer la durabilité des résultats du PASST 1 et 2 après la fin de ce cycle de projets. Cette évaluation est réalisée conjointement par le Cota et une chargée d’évaluation de l’AFD.

Le travail d’évaluation s’appuie sur une démarche en trois étapes :

  • Structurer la démarche évaluative ;
  • Conduire l’analyse évaluative ;
  • Présenter les conclusions des travaux évaluatifs et les recommandations.

La spécificité de cette évaluation réside dans la méthodologie employée (évaluation réaliste, portant d’abord sur l’analyse du contexte puis sur la place occupée par le projet dans celui-ci).

Décembre 2018 à avril 2019

Planifier - suivre - évaluer - capitaliser

Actiris – Accompagnement à l’opérationnalisation du nouveau plan stratégique des relations internationales

Cette mission consiste en un accompagnement de la cellule relations internationales (CRI) d’Actiris dans l’opérationnalisation et la réalisation des objectifs fixés par le nouveau plan stratégique des relations internationales, selon des méthodes et des outils innovants. Elle présente quatre objectifs :

  • Appuyer la cellule relations internationales dans la création d’une structure et d’outils internes permettant de meilleures synergies dans les dossiers internationaux ;
  • Appuyer la mise en place d’outils innovants de capitalisation des bonnes pratiques internationales, de façon à inciter les différentes directions d’Actiris à utiliser systématiquement des benchmarking internationaux dans leurs processus d’innovation ;
  • Appuyer la création, en concertation avec d’autres services publics d’emploi belges tels que le VDAB et le FOREM, d’un « pool d’experts mutualisé» chargé de l’apport d’expertise dans des projets de coopération technique internationale dans le secteur de l’emploi ;
  • Appuyer la mise en place d’un dispositif de suivi et d’évaluation, adapté aux obligations spécifiques de la CRI vis-à-vis des réseaux internationaux dans lesquels elle est active et en particulier vis-à-vis des bailleurs de fond.

Juin 2018 à décembre 2021

Former

Ambero/GIZ – Appui à la conception de l’offre de services pour le programme PAMEC au Cameroun

Novembre 2018 à novembre 2019

Former

Africalia – Renforcement des capacités de l’équipe en matière d’évaluation

Cette mission vise à améliorer la politique d’évaluation actuellement en place au sein d’Africalia, la gestion de ses processus en interne ainsi que ses outils, au regard de ses nouvelles pratiques et des évolutions du contexte (évolutions internes dans l’équipe, nouveaux processus et outils de monitoring en place, nouvelles manières de rapporter en fonction de la DGD, certification ECB, etc.).

Les trois objectifs de cette formation sont les suivants :

  • Améliorer l’intégration de la fonction évaluation au sein d’Africalia ;
  • Enrichir les processus évaluatifs à travers des outils ad hoc pour en assurer la qualité ;
  • Actualiser les référentiels organisationnels (GAR, M&E, organigramme fonctionnel).

Janvier à mars 2019

Expérimenter et Connaître

Avocats sans frontières – Développement de la stratégie d’expertise collaborative et de l’apprentissage par le développement de communautés de pratique et de plateforme digitales

Dans le cadre d’un effort de développement organisationnel continu, cette mission d’accompagnement et de coaching d’ASF vise à définir les trois éléments interdépendants suivants :

  • Une vision sur l’apprentissage ;
  • Les termes d’une stratégie cohérente en matière d’expertise collaborative ;
  • Un plan d’action relatif.

Le Cota accompagne ASF pour la phase de définition de ces trois produits, mais également sur la phase de mise en œuvre de ceux-ci avec un rôle d’appui et de conseil.

Novembre 2018 à décembre 2019

évaluer

Institut Européen de Coopération et de Développement – Évaluation externe du programme « d’Appui aux très petites entreprises en Afrique Subsaharienne et à Madagascar »

Ce programme a pour but d’améliorer les conditions de vie de la population cible en stimulant le développement socio-économique dans les quatre pays d’intervention : Cameroun, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo et Madagascar.

La convention de financement triennale (projet de terrain multi pays) signée avec l’Agence Française de Développement (AFD) touchant à sa fin, l’IECD commandite cette évaluation finale afin de remplir trois objectifs :

  • Rendre compte des activités mises en œuvre ;
  • Apprécier de manière rigoureuse et impartiale les résultats et l’impact du programme, notamment pour les rendre visibles ;
  • Préparer la suite du programme (extension/modification des activités proposées, organisation et gestion, priorités opérationnelles, modèle économique, etc.), en particulier dans la perspective de soumettre un nouveau projet à l’AFD.

Novembre 2018 à mars 2019

Former

Direction du Développement et de la Coopération Suisse – Formation de formateurs sur des modules fonciers au Burundi

La Direction du Développement et de la Coopération suisse (DDC) au Burundi appuie le gouvernement burundais dans la mise en œuvre de la Politique Nationale de Décentralisation en général et dans l’accompagnement du processus de réforme foncière en particulier. C’est dans ce cadre que cette Direction a soutenu techniquement et financièrement la création et le fonctionnement des services fonciers dans six communes en province Ngozi pendant dix ans. Sur base des besoins exprimés, les capacités des agents fonciers communaux et des membres des commissions de reconnaissance collinaire ont été renforcées via la conception de formations sur le foncier.

Le contenu et la méthodologie des formations dispensées n’étant pas harmonisés, il a été jugé nécessaire d’organiser une formation de formateurs sur ces modules pour une meilleure utilisation de ceux-ci. Cette formation doit permettre de constituer un pool de formateurs en métier du foncier qui pourront être mis à contribution pour la formation des agents fonciers, voire même d’autres acteurs de la décentralisation.

Novembre 2018 à janvier 2019

capitaliser

Fondation Abbé Pierre – Etude transversale multi-acteurs pour une capitalisation des expériences des partenaires à l’international

Cette étude, mobilisant 11 organisations partenaires de la Fondation intervenant à l’international sur la thématique de l’habitat précaire en zones urbaines, présente trois objectifs principaux :

  • Mettre en place une démarche de gestion des connaissances multi-acteurs favorisant une ingénierie de projet collaborative ;
  • Actualiser la stratégie d’intervention de la Fondation ;
  • Faire émerger des pistes essentielles à l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer efficace au niveau international.

Octobre 2018 à mars 2020

évaluer

SES – Accord-cadre relatif à la certification des systèmes d’évaluation des acteurs de la coopération au développement belge

L’objectif principal de la certification est de confirmer la qualité des systèmes d’évaluation (externe) des acteurs de la coopération belge au développement (capacité, gestion du processus d’évaluation, gestion de la qualité des rapports d’évaluation), en analysant la pratique d’une organisation et son engagement à s’améliorer.

La finalité du certificat ECB (Evaluation capacity building) est de contribuer à un processus continu d’apprentissage et d’amélioration au sein des organisations, d’améliorer la qualité des rapports d’évaluations externes, de parvenir à une meilleure gestion des processus d’évaluation et de renforcer la capacité d’évaluation de l’organisation. Cet objectif peut à son tour contribuer à accroître l’impact sur le terrain.

Mai 2018 à septembre 2019

Planifier - suivre - évaluer - capitaliser

AFD Niger – Accompagnement de la fonction de pilotage et suivi-évaluation de la Haute Autorité à la consolidation de la paix (HACP) dans le cadre du projet « jeunesse DIFFA »

Ce projet a pour objectif principal de contribuer à l’amélioration des conditions et perspectives de vie des jeunes de Diffa et d’atténuer le sentiment d’exclusion des 15-35 ans, qui représentent 30% de la population. Il repose sur une approche intégrée au niveau d’un territoire, prenant en compte l’ensemble des dimensions qui ont trait à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, en combinant temps court et temps long et en associant les acteurs locaux. Plus largement, l’amélioration de l’employabilité des jeunes et le développement d’opportunités sociales et de vie devra également contribuer à amoindrir les risques de basculement des jeunes dans la violence, voire la radicalisation.

Le projet vise trois objectifs spécifiques :

  • Favoriser les dynamiques sociales et économiques des jeunes vulnérables au sein de leur communauté (activités à impact économique rapide et activités socioéducatives, culturelles et sportives, participation citoyenne) ;
  • Améliorer l’insertion sociale et professionnelle des jeunes (dispositifs de formation, de médiation et d’appui à l’insertion adaptés au contexte local) ;
  • Renforcer les capacités de pilotage des institutions nationales (Haute Autorité à la Consolidation de la Paix – HACP) et locales (Conseil Régional de Diffa) afin de renforcer la légitimité de l’État, la coordination des acteurs et le développement économique et social de la région.

Septembre 2018 à septembre 2019

Former

Acodev – Formation sur les processus d’évaluation

Cette formation de 2 jours porte sur la conception et la mise en œuvre d’une évaluation. Les organisations membres d’Acodev et de Fiabel se préparent à la mise en œuvre des évaluations à mi-parcours de leur programme 2017-2021 et un appui spécifique en ce sens est nécessaire. La formation a pour objectif d’apporter aux participants les bases en matière.

A l’issue de la formation, les participants s’auto-évalueront sur les 4 objectifs suivants :

  • Maitriser la rédaction de TdR d’évaluation de qualité et conformes à la réglementation en vigueur ;
  • Maitriser les étapes de lancement d’une offre d’évaluation et la sélection objective d’un évaluateur externe indépendant ;
  • Maitriser les modalités de suivi d’une évaluation menée par un évaluateur externe ;
  • Connaitre les méthodes pour élaborer une réponse managériale et son suivi efficace à l’issue d’un rapport d’évaluation.

Juin 2018

Former

IFSI – Renforcement de capacités en matière d’évaluation

IFSI souhaite améliorer sa politique d’évaluation, sa gestion des processus internes et ses outils dédiés, au regard de ses nouvelles pratiques, des exigences des bailleurs de fonds et de la préparation d’une évaluation externe. Cette formation en 3 séquences réparties sur 8 journées présente 4 résultats attendus :

  • La politique de la Gestion axée sur les résultats (GAR) est améliorée ;
  • L’intégration de la fonction de l’évaluation au sein d’IFSI est meilleure ;
  • Les processus évaluatifs sont enrichis, à travers des outils ad hoc, pour en assurer la qualité ;
  • Les résultats de ce processus sont intégrés à un manuel de suivi-évaluation à l’attention des partenaires Sud d’IFSI, pour leur faire bénéficier également de cet apprentissage.

Juin 2018

capitaliser

Frères des Hommes France – Capitalisation des expériences de l’Adenya au Rwanda

L’objectif de cette mission de capitalisation est de permettre à l’Adenya de se doter d’une capacité collective d’adaptation de sa stratégie d’intervention au contexte actuel et dans le futur.

Cette mission présente trois objectifs précis :

  • Revenir sur l’histoire et les pratiques de l’Adenya afin de garder mémoire des expériences et connaissances acquises via les projets et actions ;
  • Constituer un socle commun de connaissances partageables entre les membres de l’équipe de l’Adenya (salariés et conseil d’administration) ;
  • Contribuer à créer une dynamique interne, nécessaire à la définition d’une stratégie future pour l’Adenya.

Mai à septembre 2018

évaluer

AGRICORD – Évaluation de la viabilité financière des organisations paysannes soutenues dans le cadre du programme FFP / Afrique

L’objectif de cette évaluation est d’améliorer l’efficacité de l’appui proposé par les agri-agences (AA) auprès des organisations paysannes (OP)  dans le contexte du programme FFP Afrique, afin que ces dernières deviennent plus autonomes et financièrement viables. Plus particulièrement, cette évaluation vise à :

  • Évaluer comment la viabilité financière et les facteurs clés liés à cette viabilité (gouvernance et gestion financière) au sein des OP sont pris en compte dans le soutien technique et financier que les AA apportent aux OP, et évaluer si les approches et moyens engagés sont fructueux ;
  • Évaluer comment le soutien et le coaching des AA sont suffisamment adaptés au type, à la taille et à la maturité de chaque OP ;
  • Établir des recommandations pour la conception et l’identification de projets fructueux en matière de viabilité financière, dans le cadre du programme FFP.

Mars à septembre 2018

Planifier

SPF Santé publique – Appui à l’intégration des changements climatiques dans la planification et la budgétisation des politiques agricoles et forestières en Côte d’Ivoire

L’objectif général de cette mission d’appui est de contribuer à une meilleure intégration des enjeux climatiques dans les Politique, Plan, Programme (PPP) de ces secteurs, dans une double optique d’atténuation et d’adaptation, cela avec une prise en considération de la biodiversité et des services écosystémiques.

L’intervention vise plus spécifiquement un renforcement des capacités institutionnelles, en termes de compétences et en termes d’outils pour l’intégration des préoccupations liées au climat, à la biodiversité et aux services écosystémiques dans la conception, la budgétisation et la mise en œuvre des PPP agricoles et forestiers.

Cet objectif sera atteint à travers trois résultats attendus et la Côte d’Ivoire disposera à la fin de l’appui :

  • D’un guide méthodologique et d’un cadre d’indicateurs ;
  • D’un programme et d’outils de formation ;
  • De personnel aux compétences renforcées au niveau central et au niveau de trois collectivités locales.

Novembre 2017 à octobre 2019

Expérimenter et Connaître

Ambero / GIZ – Promotion de la proximité dans les communes au Maroc

La mission d’accompagnement vise à :

  • Améliorer l’organisation de l’accueil dans le service public ;
  • Améliorer la gestion des réclamations ;
  • Développer la participation citoyenne.

Décembre 2017 à décembre 2018

évaluer

Coalition pour des Accords de Pêche Équitables – Revue stratégique

Les objectifs de cette revue stratégique sont les suivants :

  • Évaluer les orientations stratégiques 2017-2020 de CAPE ;
  • Apprécier les capacités d’adaptation au changement de l’organisation dans un contexte sectoriel en plein mutation ;
  • Formuler des recommandations à même de réorienter et/ou consolider la stratégie développée.

Décembre 2017 à avril 2018

évaluer

Expertise France – Évaluation finale du projet de soutien au partenariat pour la mobilité UE-Maroc « Sharaka »

Le projet est constitué de quatre axes :

  • Migration et développement ;
  • Mobilisation des compétences des Marocains résidents à l’étranger (MRE) ;
  • Intégration professionnelle (intégration des immigrés régularisés au Maroc et placement à l’international des immigrés marocains) ;
  • Réintégration des MRE retournés au Maroc.

L’évaluation a pour objectif d’apprécier les résultats effectivement atteints par le projet et de vérifier l’appropriation par les institutions marocaines des différents outils proposés. La contribution de la stratégie mise en œuvre à l’atteinte de ces résultats sera également analysée.

Septembre à décembre 2017

Expérimenter et Connaître

Avocats Sans Frontières – Élaboration d’un modèle organisationnel favorisant une meilleure gouvernance territoriale des actions

Il s’agit d’appuyer ASF dans sa réflexion concernant l’établissement d’un modèle d’organisation apprenante, et de lui proposer un modèle d’organisation fonctionnelle.

Juin et juillet 2017

évaluer

Expertise France – Évaluation transversale « Observatoires de l’accès aux soins » Canal 2 – Initiative 5%

Il s’agit d’évaluer, de manière transversale, trois projets sur la thématique de l’observatoire de l’accès aux soins, à savoir :

  • « Renforcer et étendre l’observatoire communautaire et le plaidoyer sur la mise en œuvre des financements du FM pour revendiquer la qualité de l’accès aux soins et aux traitements aux personnes vivant avec le VIH et les groupes vulnérables » (Bénin & Niger, porteur de projet : CeRADIS)
  • « Mise en place des observatoires sur l’accès aux soins de santé en Afrique de l’Ouest» (Burkina Faso/Guinée Conakry/Niger, porteur de projet : RAME)
  • « Gouvernance sanitaire par la mise en place d’un dispositif communautaire indépendant du suivi de l’accès aux soins/Treatment Access Watch (TAW)» (Cameroun & République Centrafricaine, porteur de projet : Positive Generation)

L’objectif global est d’une part de mener une évaluation finale de chacun de ces trois projets, et d’autre part, de capitaliser de manière transversale sur cette thématique.

Juillet 2017 à juin 2018

évaluer

GRET – Évaluation intermédiaire du projet Filipa

L’objectif principal de cette mission est de dresser un bilan du projet « Filière Privée et Associative de la pré-collecte des déchets à Brazzaville » (Filipa) sur la période 2014 – 2017.

Cette évaluation couvre le champ opérationnel (stratégie d’intervention, atteinte des objectifs et résultats, décalages entre la planification initiale et les activités menées, durabilité), ainsi que les spécificités qui caractérisent le projet (échange et coordination entre de nombreux acteurs individuels – le plus souvent informels, appropriation des méthodes  et outils), afin d’en tirer des recommandations pour mener à bien l’ensemble des activités et assurer leur pérennité.

Mai à juillet 2017

évaluer

Expertise France – Évaluation transversale des projets Canal 2

L’objectif de cette mission est de mener une évaluation finale de cinq projets relatifs au renforcement de la société civile et de capitaliser de manière transversale sur cette thématique. Concernant l’évaluation finale de chaque projet, 3 objectifs spécifiques sont définis :

  • Redevabilité : analyser et apprécier les résultats de chaque projet sur base des critères classiques d’évaluation. L’analyse sera menée également sur la stratégie d’intervention (notamment pour apprécier les capacités de gestion et d’organisation du porteur de projet et de ses partenaires) ;
  • Apprentissage : chaque projet fera l’objet d’une analyse approfondie sous l’angle de la thématique du renforcement de la société civile vis-à-vis du Fonds mondial (approches de renforcement de la société civile, renforcement des liens entre société civile et Fonds mondial/Autorités nationales/autres acteurs, etc.) ;
  • Valorisation : il s’agira ici d’évaluer l’impact de chaque projet vis-à-vis des subventions du Fonds mondial, afin de mettre en valeur la contribution de l’initiative 5%.

Concernant le travail de capitalisation, l’objectif est de tirer des apprentissages généraux en termes de méthodologie, d’impact (en matière de santé publique dans les pays du Sud), d’innovation et de bonnes pratiques (qui pourront être diffusées auprès des acteurs concernés par la thématique).

Avril 2017 à juin 2018

Expérimenter et Connaître

Avocats sans Frontières Belgique – Élaboration d’outils standards pour la gestion des partenariats

L’objectif est de créer une boîte à outil composée de modèles de conventions de collaboration (ou MoU), qui détaillent l’ensemble des points à aborder avec un partenaire lorsqu’il s’agit de négocier les termes d’une collaboration (les aspects administratifs et financiers notamment).

Janvier 2017

Former

Rotary club – Formation sur le « Financement basé sur la performance »

L’objectif est d’accompagner Rotary Club for Development dans la mise en place et l’application d’un système de Financement Basé sur la Performance (FBP) dans le cadre de ses interventions dans le domaine de la santé, via une formation de base pour les membres de son équipe et de son conseil d’administration.

Janvier 2017

Planifier

CWBCI – Formulation d’une proposition de refonte des appels à projets

L’appui consiste en la formulation d’un projet d’avis portant sur une réforme des différents systèmes d’appels à projets de Wallonie Bruxelles International (WBI), concernant les promoteurs issus des catégories d’acteurs non-gouvernementaux.

Décembre 2016 à février 2017

Planifier

Inter-Réseaux développement rural – Accompagnement à la définition et à l’opérationnalisation d’une nouvelle stratégie

La mission consiste à apporter un appui externe pour impulser et rendre opérationnels les changements en cours, plus particulièrement sur trois dimensions :

  • La gouvernance : pour rendre effective une plus grande participation des acteurs africains et le renouvellement des orientations politiques ;
  • La définition de mission et l’articulation des pôles régionaux, en particulier du pôle Europe, dans un contexte de régionalisation déjà à l’œuvre des membres ouest-africains ;
  • La proposition d’un modèle économique pour développer les ressources propres sans remettre en question les missions d’intérêt général et sans entrer en concurrence avec les membres.

Il s’agit de produire des propositions concrètes dans leurs modalités et leur temporalité, inscrites dans la continuité des évolutions réalisées et réalisables dans le cadre du prochain plan stratégique et opérationnel de l’organisation.

Novembre 2016 à avril 2017

évaluer

Near East Foundation – Revue à mi-pacours du projet « Décentralisation des Fonds Climat »

Cette mission vise à :

  • Rassembler des informations sur les progrès du programme et les leçons apprises à la mi-parcours du projet ;
  • Appuyer l’équipe d’évaluation et jouer un rôle de facilitateur dans la mise en œuvre de la revue tout en renforçant le point de vue externe sur les performances et besoins d’amélioration du projet DCF ;
  • Réorienter certaines interventions afin d’améliorer leur mise en œuvre et lever certains facteurs de blocage identifiés ;
  • Contribuer, via des recommandations, à l’identification des domaines d’amélioration à apporter aux activités et à la stratégie du projet DCF pour le restant du programme.

Juillet à octobre 2016

Former

Ambero – GIZ – Appui à la réforme des finances publiques au Cameroun

Cette mission présente deux dimensions :

  • Appui à la conception et à la mise en œuvre d’un plan de formation des agents de l’administration centrale ;
  • Appui à la définition et à la mise en œuvre d’un dispositif de recensement et de traitement des besoins en formation de l’administration centrale de l’Etat.

Septembre 2015 à septembre 2016

Réseaux et plateformes

Le Cota participe et collabore à plusieurs plateformes
et réseaux nationaux et européens